Qu’est ce qu’une fosse septique ?

Qu’est ce qu’une fosse septique ou fosse toutes eaux ?

Les fosses toutes eaux et fosse septiques sont définies par l’arrêté 07/09/09, modifié le 07/03/12 , fixant les prescriptions techniques applicables aux installations d’assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5.

Fosse toutes eaux et fosse septique :

Une fosse toutes eaux est un dispositif destiné à la collecte, à la liquéfaction partielle des matières polluantes contenues dans les eaux usées et à la rétention des matières solides et des déchets flottants. Elle reçoit l’ensemble des eaux usées domestiques.

Elle doit être conçue de manière à éviter les cheminements directs entre les dispositifs d’entrée et de sortie ainsi que la remise en suspension et l’entraînement des matières sédimentées et des matières flottantes, pour lesquelles un volume suffisant est réservé.

La hauteur utile d’eau ne doit pas être inférieure à 1 mètre. Elle doit être suffisante pour permettre la présence d’une zone de liquide au sein de laquelle se trouve le dispositif de sortie des eaux usées traitées.

Le volume utile des fosses toutes eaux, volume offert au liquide et à l’accumulation des boues, mesuré entre le fond du dispositif et le niveau inférieur de l’orifice de sortie du liquide, doit être au moins égal à 3 mètres cubes pour des immeubles à usage d’habitation comprenant jusqu’à cinq pièces principales. Pour des logements plus importants, il doit être augmenté d’au moins un mètre cube par pièce supplémentaire.

Les fosses toutes eaux doivent être pourvues d’une ventilation constituée d’une entrée d’air et d’une sortie d’air, située en hauteur de sorte à assurer l’évacuation des odeurs, d’un diamètre d’au moins 100 millimètres.

Le volume utile des fosses septiques réservées aux seules eaux-vannes doit être au moins égal à la moitié des volumes minimaux retenus pour les fosses toutes eaux.

Quand vidanger sa fosse septique ?

Quand vidanger sa fosse septique, fosse toutes eaux ou micro-station d’épuration ?

Tout dispositif d’Assainissement Non Collectif nécessite un minimum d’entretien pour garantir son bon fonctionnement.

L’entretien le plus important reste très certainement la vidange des fosses septiques, fosses toutes eaux ou des décanteurs (micro station). Leur rôle étant de séparer les solides et les flottants (graisses) et de minéraliser la matière organique.

Ainsi, inévitablement, il se créé, dans les fosses septiques, fosses toutes eaux et décanteurs, des boues, qui précipitent au fond, et une couche de flottants en surface.

Ces matières doivent être absolument éliminées au bout d’un certain temps, notamment lorsque le niveau des boues atteint 50% du volume de la fosse septique ou fosse toutes eaux, contre 30% pour les micro stations. La vidange « à temps » permet d’éviter toute décharge de boue ou de graisse dans le système situé en aval, et de ce fait permet de garantir la longévité de votre dispositif d’assainissement autonome.

La périodicité de vidange de votre installation est essentiellement déterminée selon l’usage que vous en faites, et plus précisément en fonction du nombre réel d’usager.

Un outil en ligne, gratuit sur internet, permet d’estimer rapidement, en quelques click, la périodicité de vidange de son installation : http://www.fossealerte.fr/vidangeur/simulateur_vidange/index.php

De plus, ce service permet de commander une vidange directement sur Internet, avec un tarif affiché instantanément, sans surprise  : www.fossealerte.fr/vidangeur