Etudes de sol et Installations Assainissement en Normandie

Nos interventions en Basse Normandie… et plus !

La carte de nos études de sol et de définition de filières ANC, ainsi que nos réalisations, est mise à jour !

Ce n’est qu’une partie… toutes ne sont pas renseignées.

Mais la carte est maintenant connectée à notre logiciel d’études. Autrement dit, les futures apparaîtront automatiquement ! (Merci à notre informaticien !)

Vous pouvez, grâce à cette carte dynamique, consulter ‘tout’, ou faire un choix par filière.

Voici le lien de la carte dynamique :
http://www.aquasoluces.fr/carte_etude_anc.php?visible=1

 

Quelques unes de nos étude de sol et de définition de filières ANC, ou installations

Quelques unes de nos étude de sol et de définition de filières ANC, ou installations

Assainissement Non Collectif : Cocolit, on ne vous cache rien !

PUROTEK et Cocolit : On ne vous cache rien !

Le Cocolit 5 eh, dans sa version "hors sol", garantissant un infiltration des eaux usées traitées dans le sol en place dans la plupart des cas.

Le Cocolit 5 eh, dans sa version « hors sol », garantissant une infiltration des eaux usées traitées dans le sol en place dans la plupart des cas.

La première solution d’assainissement non collectif apparente, 100 % efficace, sans odeur, et qui ne vous cache rien !

Retour du salon d’Assainissement Non Collectif organisé dans la Manche (50) par le SPANC de Saint Pierre Église. Une très bonne initiative de proximité à renouveler !

Le dispositif Purotek Cocolit, d’origine Belge une fois, est un filtre compact qui reste des plus simples :

– une fosse toutes eaux de 3000 L

– un poste de relevage

– un filtre à base de fibre de coco de 4 m² (2m*2m).

La fosse toutes eaux sépare et retient les graisses et les boues.

La pompe, contenue dans le poste de relevage en sortie de fosse, se déclenche par cycle pour alimenter régulièrement par bâchée de 30 Litres le filtre de Coco.

Des bactéries se fixent dans le massif de coco et digère la pollution contenue dans les eaux usées domestiques. L’apport d’effluent, géré par la pompe, est très régulier et le développement de la flore bactérienne optimal. La consommation électrique de la pompe, de l’ordre de 3€/an, reste donc un faible sacrifice pour un traitement des eaux usées des plus efficaces.

Enfin, le rejet s’effectue à très faible profondeur (~20 cm). L’infiltration est donc possible dans la plupart des cas sous et autour du filtre. Il n’est donc pas nécessaire de réaliser un grand épandage, contrairement à d’autres solutions.

Cette solution d’assainissement est compatible résidence principale, résidence secondaire, gîte, hôtel, camping …

Résidence secondaire ???? en effet, en l’absence d’eau usée, les bactéries vont consommer très lentement le média (fibre de coco). La flore bactérienne est donc maintenue quoiqu’il arrive.

Faut il changer régulièrement le coco ? La réponse est catégorique : NON ! L’expérience Belge garantit un minimum de 15 ans, probablement 25 ans. Seule une recharge de 2 ou 3 sacs est nécessaire tous les 3 ans.

Le coût de fonctionnement annuel du procédé, recharge de la fibre de coco et consommation électrique de la pompe, est de l’ordre de 35 €.

Des odeurs ? NON !!! Le choix d’une aération totale du filtre, non confiné dans une cuve, exclu tout risque d’accumulation de gaz de fermentation, source d’odeur de nombreux procédés.

Le procédé s’assemble sur place et tient dans une remorque, photos à l’appui ( pour 5 EH, soit 5 pièces principales).

Bref, un dispositif d’assainissement apparent, qui ne vous cache rien, innovant et inédit, approuvé et sélectionné par AQUAsoluces !

 

Montage d'un Cocolit 5 EH en exposition au salon de l'assainissement non collectif de Saint Pierre Eglise

Montage d’un Cocolit 5 EH en exposition au salon de l’assainissement non collectif de Saint Pierre Eglise

 

Un Cocolit 5 EH de chez Purotek, ça tient dans une remorque !

Un Cocolit 5 EH de chez Purotek, ça tient dans une remorque !

Qu’est ce qu’une fosse septique ?

Qu’est ce qu’une fosse septique ou fosse toutes eaux ?

Les fosses toutes eaux et fosse septiques sont définies par l’arrêté 07/09/09, modifié le 07/03/12 , fixant les prescriptions techniques applicables aux installations d’assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5.

Fosse toutes eaux et fosse septique :

Une fosse toutes eaux est un dispositif destiné à la collecte, à la liquéfaction partielle des matières polluantes contenues dans les eaux usées et à la rétention des matières solides et des déchets flottants. Elle reçoit l’ensemble des eaux usées domestiques.

Elle doit être conçue de manière à éviter les cheminements directs entre les dispositifs d’entrée et de sortie ainsi que la remise en suspension et l’entraînement des matières sédimentées et des matières flottantes, pour lesquelles un volume suffisant est réservé.

La hauteur utile d’eau ne doit pas être inférieure à 1 mètre. Elle doit être suffisante pour permettre la présence d’une zone de liquide au sein de laquelle se trouve le dispositif de sortie des eaux usées traitées.

Le volume utile des fosses toutes eaux, volume offert au liquide et à l’accumulation des boues, mesuré entre le fond du dispositif et le niveau inférieur de l’orifice de sortie du liquide, doit être au moins égal à 3 mètres cubes pour des immeubles à usage d’habitation comprenant jusqu’à cinq pièces principales. Pour des logements plus importants, il doit être augmenté d’au moins un mètre cube par pièce supplémentaire.

Les fosses toutes eaux doivent être pourvues d’une ventilation constituée d’une entrée d’air et d’une sortie d’air, située en hauteur de sorte à assurer l’évacuation des odeurs, d’un diamètre d’au moins 100 millimètres.

Le volume utile des fosses septiques réservées aux seules eaux-vannes doit être au moins égal à la moitié des volumes minimaux retenus pour les fosses toutes eaux.